Perte totale d’autonomie ou partielle : que couvre l’assurance dépendance ?

Publié le : 08 juin 20224 mins de lecture

La perte d’autonomie est souvent liée au vieillissement. Elle peut également être due à une maladie ou un accident. N’importe quel particulier peut souscrire des contrats d’assurance dépendance pour se prémunir contre ce risque de perte d’autonomie. Quels sont les différents niveaux de perte d’autonomie ? Quelles sont les garanties assurées par l’assurance dépendance ?

Les différents niveaux de perte d’autonomie

Vous êtes victime d’une perte d’autonomie quand vous avez besoin d’une aide pour accomplir les tâches courantes dans la vie. Votre autonomie est partielle si vous ne pouvez plus effectuer seul certaines tâches de la vie courante telles que le déplacement du fauteuil au lit, la préparation de repas, la toilette. Vous êtes en état d’autonomie totale si vous avez besoin d’une assistance permanente pour effectuer la majorité des faits et gestes dans la vie quotidienne. Vous êtes confiné au lit ou vous souffrez par exemple de démence. D’après la loi, la notion de perte d’autonomie s’applique aux personnes âgées de 60 ans et plus. Mais dans la pratique, chaque assureur a ses propres critères pour déterminer la dépendance.

Les garanties couvertes par une assurance dépendance 

L’assurance dépendance garantit une prise en charge de perte d’autonomie totale ou partielle de l’assuré selon les termes de contrat. Cela peut se faire sous forme de rente ou de capital. Si l’assureur constate une perte d’autonomie totale chez l’assuré, le souscripteur bénéficiera de la totalité de la rente inscrite dans le contrat. Le constat de perte d’autonomie partielle dépend des critères déterminés par l’assureur après constat du médecin. Si les critères déterminent une perte d’autonomie partielle, un pourcentage du montant de la rente sera versé à l’assuré. Ce pourcentage est fonction du niveau de perte d’autonomie de l’assuré. Les prestations de l’assurance dépendance peuvent également inclure des services à la personne, des assistances à l’établissement du bilan de santé de l’individu. L’assurance dépendance peut être comprise dans le contrat de l’assurance vie ou un contrat signé à part.

Points à vérifier avant la souscription d’une assurance dépendance

Au moment de la souscription de l’assurance dépendance, l’âge est le point important pris en considération. Il est conseillé de souscrire un contrat à l’âge de 55 ans, car à cet âge, le montant de la cotisation est encore avantageux. Si vous souscrivez le contrat à 60 ans ou plus, le montant de la prime d’assurance est élevé. De plus, vous devez passer un examen médical. Si vous souscrivez un contrat trop tôt, vous risquez de cotiser longtemps. Pour profiter d’un contrat d’assurance dépendance à meilleur prix, faites comparer les offres des divers prestataires.